Petit guide pour l’entretien des couches lavables

Avec cet article, j’inaugure une nouvelle série intitulée « Jour de lessive », et qui traitera, vous l’aurez compris, de l’entretien de vos couches lavables. Nous allons commencer par un petit guide de base, très simple, et qui vous garantira des couches toujours impeccablement lavées. Nous creuserons ensuite toujours plus loin, pour aller chercher la petite bête, les cas spéciaux (que faire en cas de mycose, comment traiter les tâches, que faire avec des problèmes d’odeur, etc…) au fur et à mesure des prochains mois. Vous serez bientôt de véritables spécialistes!

Bien laver ses couches, c’est très simple, il suffit de suivre 5 étapes-clés que je vous présente ici avec une petite explication pour chaque étape.

BebeCut

1. Jeter

Après avoir changé votre enfant (et l’avoir reposé ailleurs que sur la table à langer…), vous pouvez vous occuper de la couche souillée. Il n’y a que du pipi? Parfait, vous ne faites rien. En cas de selles par contre, il vous faut JETER les solides (selles et papier si vous en avez utilisé) dans les toilettes. Oui, le papier de protection va aussi aux toilettes (sauf si vous avez une fosse septique), contrairement aux indications de certains fabricants sur l’emballage… Mais ceci est une autre histoire que nous traiterons prochainement sur le blog.

S’il reste des traces sur la couche et/ou la culotte de protection, rincez-les à la douche. Pas de traces? Ne faites rien!

ATTENTION! Si votre bébé n’est pas diversifié, ne faites rien. Ses selles sont hydrosolubles, alors profitez-en. Pas besoin de papier de protection. Pas d’odeur (enfin, du lait caillé). Les selles disparaissent simplement dans la machine lors du rinçage, c’est presque de la magie.

 

2. Stocker

Une fois la première opération terminée, vous pouvez stocker votre couche à sec dans un seau ou un sac imperméable en attendant le moment du lavage. Oui, vous avez bien lu, à sec! Surtout, ne faites pas tremper vos couches dans de l’eau (même en y ajoutant des huiles essentielles ou du désinfectant)!

SeauACoucheEn stockant à sec, vous limitez la prolifération des bactéries et donc l’apparition d’éventuelles odeurs. Si vous stockez dans un seau ou une poubelle, préférez le plastique ou l’inox, plus faciles à nettoyer, ou utiliser un sac imperméable que vous glissez dans le seau, comme vous le feriez avec votre sac poubelle mais en version lavable. Je vous conseille d’utiliser un couvercle mais de ne jamais fermer le seau hermétiquement (risque de macération trop important).

 

3. Rincer

C’est l’étape la plus importante du processus. Celle que la plupart des utilisateurs de couches lavables zappent, parce qu’ils ne la connaissent pas ou la pensent inutile. Et pourtant! C’est grâce au rinçage que vous éviterez la plupart des problèmes d’odeur.

Une fois le jour de lessive arrivé, chargez votre machine à laver et lancez un programme de rinçage. C’est quoi un programme de rinçage? En gros, c’est un programme court, impliquant une arrivée d’eau, une agitation, et une EVACUATION D’EAU. L’évacuation d’eau, c’est la clé. C’est grâce à cela que vous ne laverez pas vos couches dans l’urine (ou dans les selles…).

J’attire encore une fois votre attention sur le fait qu’un prélavage n’est pas un rinçage. La grande majorité des machines à laver n’évacuent pas l’eau entre le cycle de prélavage et le cycle de lavage, donc elles n’évacuent pas l’urine. Un prélavage ne remplace donc pas le rinçage. Prélavage ≠ rinçage. C’est clair? Et si votre machine n’a pas de programme « rinçage », un cycle express à 15 ou 30 minutes, même à basse température, sans détergent, fera très bien l’affaire!

 

4. Laver

Là encore, c’est très simple. Après le rinçage, un cycle à 40°C avec de la lessive. Un cycle long, c’est mieux, mais un cycle normal c’est bien. Et pour la lessive, dans l’idéal, elle ne devrait pas contenir d’azurants optiques, d’enzymes, d’adoucissants, de glycérine ou d’huiles végétales. Ça c’est la théorie hein, parce que lire une étiquette de lessive et la comprendre, c’est pas forcément évident… On va dire qu’il faut choisir une des lessives la moins pire. En poudre si possible. Depuis 5 ans, j’en ai testé quelques unes, et je peux vous recommander la Ecover (même celle liquide), la Oecoplan de Coop ou la Potion de TotsBots. Là aussi, les lessives feront l’objet d’un prochain article.

LaveLinge

 

Quelle dose? Bonne question! Pas de demi-dose! Lorsque vous lavez vos vêtements que vous portez tous les jours, vous pouvez mettre demi-dose de détergent. Car vos vêtements ne sont pas sales! Un peu défraîchis, mais jamais vraiment dégoutants… Par contre, là on parle de laver des couches pleines de pipi, qui ont été en contact avec des selles, et qui ont attendus quelques jours avant d’être lavés. Donc, dose maximale recommandée par le fabricant de lessive, selon la dureté de votre eau. Les doses recommandées se trouvent sur le paquet ou la bouteille de la lessive. Ne pas mettre assez de lessive conduit à des problèmes d’odeur.

 

5. Sécher

Une fois la lessive finie, étendez vos couches à l’air libre, au soleil si elles sont tachées. En séchant le tissu, les UVs feront disparaître les taches. De plus, le séchage à l’air libre ne demande pas d’énergie.

Oui oui, je sais, parfois le soleil fait défaut, de même que l’espace pour sécher les couches… Si vous disposez d’un sèche-linge, vous pouvez l’utiliser pour les inserts et les parties absorbantes (pas de PUL dans le sèche-linge!). Cela les adoucira, et réduira le temps de séchage. Essayez d’employer la plus petite température possible.CordeALinge

Pour clore cet article, je mets à votre disposition ce petit guide résumé en version pdf.

Guide de lavage

Cliquez sur l’image pour le télécharger, vous pouvez l’imprimer et l’afficher dans votre buanderie ou au dessus de votre seau à couche (et même l’encadrer, pourquoi pas?). N’hésitez pas à partager ce petit guide, il est sous licence Creative Commons, donc il est fait pour être diffusé largement!

Vous souhaitez gagner une version imprimée et plastifiée du guide? Avec un petit œillet dans un coin pour pouvoir le suspendre plus facilement? Rien de plus simple! Laissez-nous un (gentil) commentaire sous cet article, et les 10 premiers recevrons chez eux, par la poste, le petit guide résumé de lavage des couches lavables!

 

15 commentaires pour “Petit guide pour l’entretien des couches lavables

  1. stéphanie winkler
    -

    Alors ce petit article va être TRÈS utile à beaucoup de gens
    C’est précis concis et très clair en bref top la classe bravo

  2. morhain
    -

    merci bcp pour ces précisions je comprend mieux mon erreur de zapper la 3eme étape ! merci et j adore ce que vous faite

  3. theytaz aline
    -

    Un grand merci pour la clarté de l article…. et bravo!

  4. Stéphanie roschi Traoré
    -

    merci beaucoup pour cette marche à suivre vraiment très claire et les indications sur les poudres à lessive à privilégier! Très utile!

  5. Jennifer Renaud
    -

    Hyper clair et super pratique. Merci :)

  6. Richard Gaelle
    -

    Bon resume ! Merci. Je le partagerai ton pdf certainement lors de mes presentations, si tu m y autorise ;) (en te citant)

  7. Gür
    -

    Un grand merci pour cet article! En effet on trouve une mer d’indications diverses et variées sur internet et on s’y perd vite. Il n’y a rien de mieux que les conseils et recommandations de personnes très expérimentées.

  8. charleux virginie
    -

    Merci beaucoup pour vos conseils c génial et clair même pour les papas
    Encore mille merci pour votre guide

  9. Caro
    -

    Article très clair et concis.
    Je vais imprimer la fiche pour mettre au dessus de mon lave-linge pour que mon mari n’aie plus d’excuse ;-)

    Petite correction à faire : fosse septique et non sceptique !

    1. Amandine
      -

      Oups, c’est juste pour la fosse, je corrige de suite!!

  10. Humblot virginie
    -

    Merci pour tous ses conseils!je ne savais pas qu il fallait un rincage …. Mais quand je vous lis ca parait logiques ;-) et pour la lessive en poudre aussi

  11. marine
    -

    Superbe article. Merci beaucoup. Je ne savais que les selles de bébé non diversifié étaient hydrosolubles … Je mettais un film et detachait à chaque fois avant une lessive. Pour le prochain je le saurais …

  12. Laure Ballif
    -

    Merci pour cette article fort intéressant! Je suis juste interpellé par la composition de la lessive! Je savais que la glycérine n’est pas bien mais je ne comprends pas pourquoi les huiles végétales sont déconseillées! J’utilise de la lessive que je fais moi même avec du savon de Marseille des cristaux de soude et du bicarbonate! Du coup ce n’est pas idéal?

  13. Amandine
    -

    > Laure: les huiles végétales, comme il s’agit de corps gras, peuvent encrasser les fibres des couches et réduire l’absorption (comme l’adoucissant). Pour votre lessive maison, tout dépend du savon de Marseille que vous utilisez. Il semblerait qu’il existe un savon de Marseille Marius Fabre sans glycérine, c’est celui-ci qu’il faudrait privilégier.

  14. Aurélie
    -

    Ben maintenant je comprends mieux pourquoi mes couches sentent encore après lavage…
    Je n’avais pas eu ou ai occulté l’étape rinçage. Je vais aller de ce pas, analyser ma machine!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>