La vie en lavables

Ou chronique d’un jour de lessive ordinaire.

Commençons par le commencement. Il était une fois une future maman qui savait qu’elle allait utiliser des couches lavables pour son bébé. Après avoir surfé des heures et des heures sur Internet, après avoir étudié, épluché, lu, relu, inspecté, écumé, sites et forums, blogs et livres sur le sujet, elle s’était décidée pour utiliser des langes à plier avec des culottes de protection en laine tricotées « maison » ainsi que des culottes en PUL Imse Vimse. Cette maman a eu beaucoup de chance:

1. La méthode pour laquelle elle s’était décidée à convenu parfaitement à la morphologie de son bébé, ainsi qu’au mode de vie de la famille (mis à part les culottes tricotées, mais c’est une autre histoire).

2. Le papa, aussi enthousiaste qu’elle a l’idée d’utiliser des changes lavables, est un homme parfait, à qui le partage des tâches ne fait pas peur, et qui non seulement fait des lessives, mais aussi la vaisselle, la cuisine et le ménage (non, je ne le prête/donne/loue pas!).

Pour la venue de leur 2ème bébé, il semblait tout aussi évident que les lavables reviennent sur le devant de la scène. Avec la ferme intention cette fois, de les utiliser dès le départ ou presque (pour Pain d’épices, nous avions commencé progressivement une fois son cordon tombé, c’est à dire à ses 13 jours de vie).

Et c’est pratiquement le premier jour que nous avons commencé: la maison de naissance où nous séjournions utilise des lavables! Quel bonheur de pouvoir envelopper son bébé de douceur dès le départ…

Oui mais… Parce qu’il faut bien qu’il y ait un mais, non? C’est pas si simple les couches lavables! Même quand on est une spécialiste! C’est pourquoi c’est ces nouvelles aventures que je vais vous narrer dès à présent, en espérant que vous y trouverez des infos, des trucs et astuces, et un peu d’humour aussi quand-même.

Pour commencer et pour vous donner une petite idée de ce à quoi ressemble notre chambre en ce moment:

Il fait encore trop humide pour faire sécher dehors, alors l’étendage est à l’intérieur. Ici on peut admirer des couches (TE1 Nouveau-né de Bumgenius et langes à plier), des « patounes » (langes à plier de 60 x 60 cm, très utile pour éponger les régurgitations), mouchoirs (le papa est enrhumé), lingettes (en gaze et en flannelle), linges en éponge qui servent d’alèse pour le change et même protections féminines (ben j’ai accouché il y a deux semaines hein…).

Il faudrait calculer les économies réalisées en utilisant de tout-lavable! ;-)

Bienvenue!

C’est une nouvelle aventure qui commence ici, dans ce nouveau blog dédié spécialement à La Couchothèque et aux couches lavables. Certains d’entre vous me connaissent peut-être de mon blog personnel, d’autres directement de Comme une taupe et/ou d’un cours sur les couches lavables. D’autres enfin arriveront ici depuis Facebook.

Pour tous ceux qui ne me connaitraient pas encore, je me présente:

Amandine_1

Amandine alias Deedeen, fondatrice de la boutique en ligne et en dur La Couchothèque, couturière de formation, spécialiste ès couches lavables (hautement glamour, n’est-ce pas?) et geek à mes heures. Trentenaire, je suis la partenaire comblée de Callahan et la maman gaga de Pain d’épices et de Leckerli que vous pouvez apercevoir par-ci par-là sur mon blog et celui-ci.

J’écris également un blog personnel depuis plus de 6 ans. Bourré d’informations sur l’écologie, la simplicité volontaire et le maternage proximal, il vous emmène régulièrement dans ma belle région de l’arc jurassien et de ses pâturages boisés. J’y expose aussi mes créations, mes doutes, mes coups de cœur.

Active dans beaucoup de milieux alternatifs, mon chemin de vie m’a amené à m’interroger sur notre rapport à la terre et comment ne pas tout bousiller pour les générations futures. Eternelle optimiste, je suis convaincue que l’on peut changer le monde là, maintenant, jour après jour, chacun à notre niveau. Si vous avez connaissance de bons plans écologiques, de saines lectures, de sites intéressants, n’hésitez pas à m’en faire part via le formulaire de contact. Parce que la confiance, ça se partage.

Le but est que chacun ici se sente le bienvenu et puisse échanger et s’informer sur les couches lavables. Bienvenue!