Quand couture rime avec écologie

Samedi 7 mars s’est tenu à la boutique le premier cours de couture écologique organisé en collaboration avec Au Fil de la Nature. Une bien belle après-midi, très studieuse mais aussi conviviale et joyeuse. Un air de printemps soufflait sur les alentours, le soleil était de la partie et la bonne humeur aussi!

Certaines participantes ont pu réaliser une couche à poche, d’autres une culotte de protection et d’autres encore des protections féminines lavables. 3 heures, c’est court, mais les filles (car oui tous les participants étaient des participantes) ont bien travaillés, et la plupart ont pu finir leur réalisation sur place. Pour quelques autres, il faudra encore rajouter ici un velcro, là quelques pressions, pour pouvoir enfin utiliser leur création.

Gaëlle, l’adorable chef d’entreprise derrière Au Fil de la Nature avait pris également « quelques » rouleaux de ses magnifiques tissus avec elle, et j’ai dû sérieusement me retenir pour ne pas craquer sur les cotons imprimés… Aaaaah, ces renards! Ces petits champignons! Si vous souhaitez réaliser de beaux habits ou accessoires pour vous et vos ptits bouts tout en ménageant la planète, je ne peux que vous recommander sa boutique en ligne. Elle vous ouvrira également ses portes sur rendez-vous, parce que souvent on a besoin de toucher et de voir en vrai avant de se décider…

5 apprenties-couturières, Gaëlle et moi, nous nous sommes presque senties à l’étroit dans la boutique, mais cela m’a permis aussi de voir les améliorations à faire pour de prochaines manifestations du même genre. Je vous laisse avec quelques images de ce beau moment, et vous dit à très vite!

 

45% à 3 jours de la fin!

Chers amis de la douceur, bonjour!

Wouhaou, en deux jours nous sommes passés de 30% à 45%, c’est génial! Un immense merci à vous tous, adorables contributeurs, grâce à vous nous avons même été sur la page principale d’Ulule durant quelques heures hier!

Il nous reste 55% à compléter d’ici à lundi minuit, c’est faisable, j’en suis sûre. Je vous rappelle le lien vers la collecte: http://fr.ulule.com/lav-o-pratic/

Juste une petite précision, si vous hésitez encore, ou si vous connaissez des personnes qui hésitent encore et souhaitent participer par virement bancaire, demain sera le dernier jour pour le faire. En effet, il faut impérativement que le montant arrive sur le compte de La Couchothèque lundi pour que je puisse faire les captures d’écran et les transmettre durant ce dernier jour de collecte.

Continuez de faire passer le mot, et passez un week-end plein de douceurs…

MAL_fond

Les contreparties Ulule

Comme vous l’aurez sans doute compris, nous cherchons à acquérir une machine à laver professionnelle, afin de pouvoir nous occuper de la désinfection des couches entre les locations à l’interne. Les demandes de location augmentant à vue d’oeil (vous m’en voyez ravie!) et le stock de couches spécifiquement dédiées à cet effet n’étant pas extensible, il est plus que nécessaire de pouvoir gagner du temps entre chaque location.

LaveLinge

Pour se faire, nous avons décidé de lancer une campagne de financement participatif sur le site Ulule. Pour ceux qui ne le savent pas encore, une telle opération repose sur le « tout ou rien ». Soit nous récoltons l’entier de la somme prévue, 9000.- (ou plus!), soit si nous n’atteignons pas ce montant, nous ne recevons rien, et les contributeurs ne sont pas débités.

Vous pouvez participer à partir de 5.-, et si vous ne l’avez pas encore fait, vraiment je vous y encourage, pour deux raisons essentielles:

1. Parce que nous avons VRAIMENT besoin de cette machine, et que c’est notre seul moyen pour l’instant de l’obtenir.

2. Parce que si vous participez, vous recevez des cadeaux (les contreparties), selon le montant que vous aurez donné. Et pas n’importe quels cadeaux!

© Gisèle Rime

© Gisèle Rime

Penchons-nous, si vous le voulez bien, sur les « petites » contreparties. Vous aurez sûrement déjà lu les présentations des artistes qui ont participé à cette opération, et qui ont réalisé une ou plusieurs illustrations qui seront éditées en format carte postale pour l’occasion. Anaïs, Gisèle, Jenay et Lise nous ont fait l’honneur et le bonheur d’être partantes et enthousiastes lorsque je leur ai parlé du projet il y a quelques mois. Ça a été un vrai plaisir de petite fille pour moi de découvrir leur travail dans ma boite mail! Quel joie lorsque j’ouvrais une de leurs missives pour y retrouver là des bébés dans les nuages, ici un croco nez à nez avec une pince à linge, ou encore véritable affiche de propagande pro-lavables! J’ai de la chance, et je m’en rends compte. Merci encore à elles!

Si vous participez avec 10.-, vous aurez donc droit, outre nos remerciements éternels, à une carte postale de votre choix parmi les 4 illustrations.

©Lise Desportes

©Lise Desportes

En contribuant pour 15.- (soit le prix moyen d’un litre d’huile d’olive en supermarché), vous recevrez un set avec les 5 cartes postales, en plus de nos remerciements les plus humbles.

Et en nous offrant 20.- (l’équivalent d’environ 1 kg de chocolat au lait), ce n’est pas un mais bien DEUX sets de 5 cartes postales qui seront bientôt chez vous, dans votre boite à lettre. Un set à envoyer avec les cadeaux de naissance, et un autre à garder précieusement chez vous, voir à encadrer!

Couchothèque sur un nuage

© Jenay Loetscher

D’ailleurs en parlant d’encadrement, il existe également une contrepartie en quantité limitée… Si vous participez pour 200.-, vous repartirez avec l’une des illustrations originales de la campagne, mise sous verre par nos soins! Et ceci en plus des contreparties de « La Bulle de Savon »*! Attention, il ne reste déjà plus que 4 contreparties sur les 5 disponibles, donc si l’une des oeuvres vous a tapé dans l’oeil, n’hésitez plus un seul instant, elle pourrait bien se retrouver chez vous, dans votre salon ou au dessus du lit de bébé. (Et j’en connais qui sont prêtes à mettre plus que 200.- dans un moyen de portage, hum hum… ;-))

Il ne reste plus que 9 jours pour participer à cette campagne, donc n’hésitez plus et lancez vous… Les petits ruisseaux font les grandes rivières, et toutes les contributions, même les plus modestes, sont précieuses! Un grand merci d’avance.

*Contenu de La Bulle de Savon: un immense merci, 2 sets de 5 cartes postales, 1 affiche inédite sérigraphiée, 1 abonnement d’une valeur de 150.- à la boutique ainsi qu’un coffret contenant du liniment et 12 lingettes lavables.

Gisèle tourbillonne entre pinceaux et notes de musique, pour notre bonheur!

Chers amis des couches réutilisables, bonsoir, et encore bonne année!

Grâce à vous, nous avons atteint les 25% sur la campagne Ulule, merci! C’est bien, mais cela ne suffit pas… Il reste 11 jours, 11 x 24 heures pour réunir les 75% restant. Moi, j’y crois, j’y crois toujours et encore, parce que vous êtes merveilleux, parce que c’est 2015 et que tout est possible, et parce que je crois en mon projet. Alors faites passer le mot, parlez-en autour de vous, même à des personnes qui n’ont pas de bébés, les contreparties font de très beaux cadeaux.

Je vais vous présenter plusieurs contreparties plus en détail ces prochains jours.

Je vous laisse pour ce soir avec l’interview de la dernière illustratrice qui a réalisé non pas une, mais DEUX illustrations pour la campagne! Voici donc Gisèle Rime, pour notre plus grand plaisir…
Hello Gisèle, merci de participer à notre campagne Ulule! Pourrais-tu te présenter en quelques mots à nos lecteurs?

Je suis née en 1973 en Gruyère, je suis revenue y vivre après une quinzaine d’années dans le Nord Vaudois. Illustratrice à rayures ou à pois, installatrice sur ressorts de petits mondes du dedans et du dehors, musicienne à roulettes, promeneuse d’escargot.

Je crois savoir que cela fait un petit moment que tu peinturlures des plumes et des poils sur divers supports… Depuis quand exactement? Tu arrives à dater le début de ton aventure en couleurs ou ça a toujours été en toi?

J’ai toujours mélangé mes pinceaux dans ma vie depuis petite : théâtre, musique, voix, enseignement des arts visuels… Je travaille en temps qu’indépendante en jonglant entre mon atelier d’illustration et la musique depuis 2007.
Tu as réalisé deux illustrations pour notre campagne Ulule (encore un double merci!), tu as déjà participé à une campagne de crowdfunding (que ce soit en tant que porteur de projet ou contributrice)?

Non, jamais. Mais trouve ce moyen très sympa. J’ai été contactée une fois par un ami pour l’aider à financer un CD musique avec son groupe, mais j’ai réagi trop tard et le projet s’était déjà terminé… avec grand succès !

La première illustration de Gisèle (je ne suis pas une pro du scan, elle rend tellement mieux en vrai!)

Quelle a été ton ou tes inspiration(s) pour ces illustrations?

J’aime mêler nature et merveilleux avec espièglerie, raconter des petites histoires, j’adore dessiner les petites bêtes comme des personnages. Restait à les mettre en scène dans un univers de couches culottes colorées, de pincettes et corde à linge, avec légèreté…
Tu as plus d’une corde à ton arc je crois, puisqu’à part l’illustration (pour laquelle tu as exposé en fin d’année dernière chez Daniel Gumy à Bulle), tu fais partie d’un trio vocal, c’est bien juste? Tu peux nous en dire plus? Tu as des concerts/représentations de prévus prochainement?

Je fais partie du trio vocal NORN, qui a bien roulé sa bosse en chantant dans sa langue imaginaire pendant plus de 10 ans. Nous préparons un projet avec un choeur de femmes (Calliroé, Lausanne) qui s’intitule Les Chants du Petit Ciel pour 2015. Voir les dates sur http://www.norn.ch/agenda/

Je chante, conte, joue dans d’autres projets ponctuels.
Est-ce que tu portes des chaussures rouges?

Oui, pas exclusivement, mais mes bottes d’hiver sont rouges, et j’ai des petits souliers coquelicots-coquets pour l’été que je porte très souvent !
Et enfin, serais-tu d’accord de partager avec nous une astuce éco(logique, nomique, ou les deux) qui te parles particulièrement?

J’ai eu la chance jusqu’ici de vivre avec un beau jardin sauvageon à ma porte. Depuis une année, je vis en ville, avec un grand balcon sur lequel ont atterri mes plantes compagnes, qui ont déménagé avec moi. C’est une nouvelle expérience, une nouvelle façon de faire du jardin… On a eu la visite de tout un petit monde de bestioles, on a mis un nichoir à insectes. Faire place à la nature dès que possible, afin qu’elle puisse re-coloniser chaque petit coin en réponse au bétonnage et à la destruction des habitats naturels pour toutes les petites pattes, toutes les petites ailes, toutes les petites nageoires… Nichoirs à chauves-souris ou revers de volet, tas de feuilles, de feuilles, de paille, de pierre, flaques d’argile, toits végétalisés … autant d’abris pour la vie qui seront vite bien habités !

La deuxième illustration de Gisèle, là encore les couleurs sont tellement plus belles en vrai, ses deux aquarelles sont de vraies petites merveilles.

A très vite, pourquoi pas demain?