Jenay a la tête dans les nuages mais les pieds sur terre!

Bonjour à tous, amis de la planète!

Toujours dans le cadre de la collecte organisée sur Ulule pour nous permettre d’acheter une machine à laver professionnelle afin de gérer la désinfection des couches entre les locations à l’interne, j’ai le plaisir de relayer ici la troisième présentation des illustratrices qui nous font l’honneur de participer au projet. N’oubliez pas, vous pouvez contribuer dès 5.- sur le site Ulule ou directement sur notre compte bancaire en mentionnant la contrepartie choisie!

Nous avons besoin de vous, peut-être avez-vous déjà contribué, et pour cela nous vous remercions un million de fois, vous pouvez alors encore nous aider en faisant passer le mot plus loin. Pourquoi ne pas envoyer un petit mail à votre famille en expliquant le projet?

En attendant, voici le petit entretien avec Jenay Loetscher, une illustratrice jurassienne qui nous fait l’honneur également de participer au projet, tout comme Lise et Anaïs. Voici le résultat de notre conversation.

Coucou Jenay, merci de participer à notre campagne Ulule! Pourrais-tu te présenter en quelques mots à nos lecteurs?

Coucou Amandine! Alors en quelques mots… qui suis-je?

Jenay, graphiste, née dans le Jura bernois et expatriée à Lausanne (la vue est nettement plus jolie, il faut le dire).

Je suis indépendante depuis 3 ans et fais beaucoup d’illustration, tout d’abord sur mon blog, pour mes clients, différents magazines… et il y a un peu plus d’un an je me suis associée à Noémie Petremand pour créer Plume et Pinceau. Sous ce nom nous écrivons et illustrons des contes pour enfants, donnons des ateliers et rions beaucoup parce que c’est bon pour la santé!

Pour ne rien cacher à nos lecteurs, il faut dire que nous étions ensemble à l’école d’art il y a fort longtemps, toi en graphisme et moi en couture… Est-ce que l’illustration a toujours fait partie de ton processus de création, ou c’est quelque chose que tu as creusé avec le temps?

En effet, j’ai fait une formation de graphiste mais j’ai toujours eu l’envie de m’orienter dans l’illustration. Pendant les 4 années d’école d’art, j’ai un peu laissé de coté les pinceaux et crayons et me suis familiarisé avec l’ordinateur et les outils informatiques… cette connaissance m’est bien utile aujourd’hui, quand on peut traiter une illustration du début à la fin, et même la mettre en page, c’est un grand avantage!

Tu as réalisé une illustration pour notre campagne Ulule (encore un immense merci!), tu as déjà participé à une campagne de crowdfunding (que ce soit en tant que porteur de projet ou contributrice)?

Oui en tant que contributrice… j’ai la chance d’avoir un entourage qui fourmille de créateurs… ils ont plein d’idées mais pas forcément de budget, le crowdfunding a été un franc succès pour eux! Pour plus de détails, et parce que leurs projets valent vraiment la peine, je vais citer Sando Santoro, qui a lancé le projet Andata e Ritorno. C’est un projet pluridisciplinaire et collaboratif, qui associe le thème de l’origine, celui de l’identité et celui des projections de soi. Et un autre projet que j’ai soutenu, celui de Michel Couture. C’est la marque de vêtements pour homme créée par Michelle Schneuwly. Elle se bat comme une guerrière et ses fringues sont super stylé et d’une très belle qualité… je suis moi même ultra fan de ses petits noeuds pap’ en colliers!

Mon petit doigt me dit que tu n’es pas (encore?) maman, mais que tu es une tata gaga de son neveu. Est-ce que ça te viendrais à l’esprit d’offrir des couches lavables à des jeunes parents ou tu pense que ça pourrait être mal pris?

Ma belle soeur s’est vu proposé tes couches, mais dans un immeuble et sans machine à laver personnelle, c’est pas très confortable…

Donc … oui je me verrai en offrir, mais pas sans avoir demandé l’avis des parents!

Par contre si un jour je suis maman, je compte bien me faire ma propre idée en testant avec mon bébé!!

Sur ton blog, tu joue beaucoup sur ta « double-personnalité » de boss et d’employée, alors, qui organise (et paie) le souper de boite dans ton entreprise?

C’est toujours la boss voyons… mais elle pioche dans mon salaire!

Est-ce que tu porte des chaussures rouges?

Oui, l’été, j’ai une très jolie paire trouvée dans un seconde main de Copenhague!!
Et enfin, serais-tu d’accord de partager avec nous une astuce éco(logique, nomique, ou les deux) qui te parles particulièrement?
J’ai envie de dire « limiter les transports » en faisant du vélo, en marchant et en prenant les transports publics…

mais je crois que mes efforts quotidiens s’annulent à chaque fois que je prends l’avion (certains diront: trop souvent).

Du coup j’opte pour « éviter les déchets alimentaires » en achetant intelligemment et en mangeant les restes du soir le lendemain…

Et surtout, manger local et de saison! Je suis inscrite au Jardin du Flon et c’est une super option pour avoir des produits de qualité cultivés dans nos contrées.

C’est même pas plus cher qu’au supermarché! Et c’est bien meilleur!

Un tout grand merci encore à Jenay pour sa magnifique illustration que vous pouvez admirer ci-dessus, ainsi qu’au temps qu’elle a pris pour répondre à mes questions. Et le saviez-vous? Si vous contribuez pour 200.- CHF (ou plus), vous repartirez avec l’une des illustrations originales, encadrées par nos soins, en plus de toutes les contreparties comprises dans « La Bulle de savon ». Attention, nombre limité, évidemment!

A très vite, et pensez à parler de ce projet avec vos amis!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>